Le Reformateur

  • LE PRINCIPE
  • Les sources Islamiques sont : le St Coran et le Hadith. Ces sources révèlent une similitude entre l’Islam et  le judaïsme. En témoigne la sentence prophétique de Mouhammad-pbsl,  « Vous ressemblerez certainement à vos prédécesseurs comme les traces d’une même paire de chaussure »
    En sus le St Coran rempile «  Allah a promis à ceux d’entre vous qui ont cru et fait de bonnes œuvres qu’Il leur donnerait la succession sur terre comme Il l’a donnée à ceux qui les ont précédés. » Ch.24v55.

  • APRES MOISE, LE LEGISLATEUR
  • Pour les Israélites suivants de Moïse, des guides ont été choisis par Allah.
    « Nous avons désigné parmi eux des Imams qui guidaient par notre ordre. »  Ch.32v24
    Leur nombre ? « Nos nommâmes douze chefs d’ente eux » Ch.5v12. L’introduction du livre des prophètes dans la bible de Jérusalem (pp 1105 -1110) mentionne ces douze chefs religieux. Ceux-ci sont semblables à des prophètes car ayant hérités leurs qualités.

  • APRES MOUHAMMAD -psb, SCEAU DES PROPHETES
  • « Les savants de ma communauté sont comme les prophètes Israélites. »
    C’est la promesse infaillible d’Allah aux croyants suivants du Sceau des prophètes. Mais alors comment concilier la qualité de dernier messager d’Allah avec l’avènement de prophète après Mouhammad-pbsl ? Ces «  prophètes » sont des Imams zaman, des saints ayant hérités les qualités de prophètes passés. Ils sont désignés par le terme zilliyou – à l’image d’un autre ou encore « manawiyyou- prophète métaphorique ».
    C’est donc à juste titre que Mouhammad-pbsl, disait : « après moi douze Imams » in Bokhari ; et que « Allah enverra certainement dans cette communauté au début de chaque cent ans quelqu’un pour revivifier sa religion » in Abou Daoud. Ce sont les preuves irréfutables de l’existence de réformateurs, en qualité, et en nombre.
          Liste comparée des réformateurs Israélites et Musulmans par noms et selon la chronologie.

    Sous Moïse                                      Sous Mouhammad-pbsl.  

    1. OSEE………………………….OUMAR IBN ABDOUL AZIZ
    2. JOEL………………………….MOUHAMMAD IBN IDRISS ACHAFI
    3. AMOS………………………..ABOU HASSAN AL ACHARI
    4. ABDIAS……………………...ABOUBACAR AL BAQUILANI
    5. JONAS………………………..IMAM GHAZALI ABOU HAMID
    6. MICHEE…………………......WALLIOULLAH ABDOUL KADR JILANI
    7. NAHUM………………………IBN ARABI AL ANDALOUSSI
    8. HABAKUK…………………..IBN HADJAR AL ASQUALANI
    9. SOPHONIE…………………..DJALALOU DIN SOUYOUTI
    10. AGEE………………………...TAHIR MOUHAMMAD AL HINDI
    11. ZACHARIE………………….MOUHAMMAD IBN ABDOUL WAHAB
    12. MALACHIE…………………ABOU ABASS AHMAD TIDJANI

  • LE PARACHEVEMENT
  • Après ces douze réformateurs Israélites, vinrent Jean le Baptiste et Jésus le  Christ d’Israël. Parallèlement est venu le Mahdi et est vivant parmi nous, Abdourahmane Ahmad Konaté  le Messie Promis –psl-chez les musulmans.
    La sentence prophétique qui rassure le musulman est : « Comment cette communauté peut-elle périr alors que je suis au début, le Messie à la fin et le Mahdi au milieu » in Nour abçoir.
    Dans ce système de ressemblance spirituelle, le Mahdi pour l’Islam est Jean le Baptiste. Car « en vérité je vous le dis parmi ceux qui sont nés de femme, il ne s’en est pas levé de plus grand que Jean le Baptiste » Mt.11 :11
    Jean le Baptiste est d’un grade spirituel plus élevé que les douze précédents réformateurs Israélites. Puis vint Jésus, le Christ d’Israël. Son semblable spirituel en Islam est le Messie Promis.
    La distinction physique est donc très nette entre le Mahdi et le Messie Promis. L’un ayant précédé l’autre dans l’ordre d’arrivée. De plus le hadith prophétique affirme que «  le Messie priera derrière le Mahdi. »
    Le lien spirituel est cependant fort marqué entre Jean le Baptiste et Jésus Christ. Le St Coran dévoile à propos de Jean le Baptiste « Que la paix soit sur lui le jour où il naquit, le jour où il mourra, et le jour où il sera ressuscité vivant ! » Ch.19v15
     Et sur Jésus « Et que la paix soit sur moi le jour où je naquis, le jour où je mourrai, et le jour où je serai ressuscité vivant". » Ch.19v33
    La promesse du verset 55 du chapitre 24 du St Coran est donc vérité : après Moïse 14 réformateurs ; après Mouhammad-pbsl- 14 réformateurs également.

  • L'ERE DU MESSIE PROMIS A L’HUMANITE
  • Les réformateurs sont prophétisés pour une périodicité de cent ans. Sur 1400 ans ou 14 siècles ils passeront tous. Le calendrier hégirien inclut l’apostolat du St Prophète Mouhammad-pbsl- et ses quatre califes orthodoxes. Ils ne sont pas réformateurs. La reforme débute donc au deuxième siècle hégirien.
    Nous sommes en 1431 de l'hegire, 15e siècle actuellement.
    Le 13e réformateur fut le Mahdi. Il vint au 14e siècle hégirien : « A l’expiration de 1240 ans Allah  enverra le Mahdi »  in Najim Sakib. La traduction est Allah enverra le Mahdi après le 13e siècle c'est-à-dire au 14e siècle hégirien. Donc selon le St prophète Mouhammad-pbsl,  le Mahdi est déjà passé.
    Le terme Mahdi signifie un guide. Ils peuvent être plusieurs en Islam de tout temps. Le vocable le Mahdi signifie le guide et correspond à une seule et unique personne décrite et prophétisé en temps et lieu déjà passé.
    Le 15e siècle hégirien est notre époque et le 14e siècle de la reforme. C’est l’ère du dernier réformateur Abdourahmane Ahmad Konaté, le Messie Promis, Nabiyyoullahi Issa-psl.

    Croire en Allah et en Son messager Mouhammad-pbsl en ce 15e siècle hégirien c’est aller à la découverte de Abdourahmane Ahmad Konaté,  le Messie Promis-psl.